ECHENOZ Jean, ‘Nous trois’.

Sortie : 1992, Chez : Les Editions de Minuit – « double » 66.

L’histoire courte et entremêlée de trois personnages qui se croisent et s’entrecroisent dans Marseille ravagée par un tremblement de terre, à Kourou sur le pas de tir des fusées et dans l’espace lors d’un vol habité dans une navette spatiale. L’un des trois est une femme mystérieuse qui attise les phantasmes des deux autres et il se passera ce qu’il doit se passer. On reste un peu sur sa faim devant le choix fait d’une fin qui ne termine rien du tout et aurait pu justifier quelques chapitres supplémentaires…

Mais le style d’Echenoz est brillant : jeux de mots, alternance des narrateurs, passages acrobatiques d’une situation à une autre, et imagination débordante pour créer l’environnement de cette histoire de séduction entre catastrophe naturelle et espace intergalactique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.