Les sondeurs votent… à défaut des électeurs

2ème tour des élections municipales : il semble que les électeurs français ne soient toujours pas contents. Ils ont été peu à se déplacer dans bureau de vote Les sondeurs rivalisent de sondages crétins et l’on apprend, en gros, que les électeurs veulent moins d’impôts, plus de pouvoir d’achat et moins de chômage. Cela tombe bien, c’est aussi l’objectif, en gros, des partis politiques, de droite, de gauche, d’extrême droite, d’extrême gauche, communistes, écologistes, pacifistes, anarchistes, bistrotiers, retraités, paysans, cadres, ouvriers, curés, nones et syndicalistes. Au moins tout le monde est d’accord sur les objectifs, d’après les sondeurs.

Les représentants de la majorité éplorés se succèdent devant les caméras, et les élus de l’opposition hilares. Les uns et les autres expliquent que le message des électeurs est clair bien que les autres et les uns expliquent doctement que ledit message prône « plus de justice sociale et de solidarité » pour la gauche et les écologistes, « moins d’impôt et plus de libéralisme » pour la droite, « moins d’étrangers et plus de sécurité » pour la droite vigoureuse, etc. Tout le monde ne semble pas comprendre la même chose, mais que font les sondeurs ?

Publié le
Catégorisé comme France