Bymalion

Bastien-MillotImpayable : Bastien Millot est le charmant jeune homme, patron de Bygmalion, ou plutôt ex-patron puisque la société a déposé son bilan, communiquant nuisible à la politique, organisateur des campagnes électorales de l’UMP, mis en examen et soupçonné d’avoir émis une dizaine de millions d’euros de fausses factures pour masquer les dépassements de dépenses de la campagne de Sarkozy en 2012, n’a rien fait-rien vu-rien pris. C’est du moins ce qu’il explique dans la presse, et sans doute aux juges.
Résumons : la campagne électorale UMP d’un président de la République en exercice qui est passée de 10 à 20 millions d’euro pour 50% à coups de fausses factures, Coppé ex-président de l’UMP qui a appris l’affaire par la presse, Sarkozy qui n’a entendu le nom de Bymalion que bien après la fin de la campagne et le patron de la société qui n’était pas informé que ses collaborateurs émettaient des millions de fausses factures à l’encontre du premier parti de France…
Le plus surréaliste est que le Millot a paradé durant longtemps sur le plateau de i-Télé dans l’émission de débat mondaine On ne va pas se mentir, où il devisait sur l’actualité politique du moment.
Plus c’est gros, plus c’est ridicule et plus c’est affligeant. L’irresponsabilité de ces responsables est sans borne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.