Religion en Australie

Un cinglé barbu prend en otages une quinzaine de personnes dans un café à Sidney en se réclamant de l’Etat Islamique en Iraq et au Levant. Après seize heures de siège, la police donne l’assaut : trois morts dont le forcené, et deux clients, plus des blessés.

L’extrémiste religieux avait l’air plutôt gravement atteint : réfugié chiite iranien en Australie, il s’était converti au sunnisme ce qui est plutôt rare, était accusé de viol sur des femmes et du meurtre de son épouse, s’était rendu célèbre en envoyant des lettres d’injures aux parents des militaires australiens morts au combat en Iraq et en Afghanistan. Bref, même l’Iran a officiellement désavoué ce crime, c’est dire…

La communauté musulmane australienne qui a condamné l’opération s’inquiète des amalgames, elle a raison. L’Australie si loin du Moyen-Orient est attaquée elle aussi par cette folie religieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.