Religion en France

20 décembre

Un cinglé attaque un commissariat avec un couteau à Joué-lès-Tours en criant « Dieu est grand » en arabe. Deux policiers sont blessés et l’agresseur est tué.

21 décembre

Un cinglé fonce en voiture sur des piétons à Dijon en criant « Dieu est grand » en arabe. 13 blessés et l’agresseur est arrêté.

22 décembre

Un cinglé fonce en voiture sur des piétons à Nantes en ne criant rien du tout. 15 blessés, dont l’agresseur qui est arrêté.


Les autorités françaises essayent de ne pas trop affoler la population en expliquant que les cinglés sont « cinglés » mais pas forcément terroristes religieux. La différence est ténue car comment différencier un cinglé qui égorge des chrétiens dans un désert en Irak d’un cinglé qui lance sa voiture sur des piétons en France ? L’un peut avoir des antécédents psychiatriques l’autre pas, mais les deux sont bien cinglés et asociaux. Les deux n’aiment pas les gens et préfèrent Dieu.

La vraie vérité c’est que le message régressif de l’extrémisme religieux pousse ici en Europe sur le terreau de l’ignorance. C’est là la victoire de la religion sur la raison, mais la guerre n’est pas encore totalement perdue.

La tâche des autorités n’est pas simple pour gérer cette situation. Il faut éviter que toute la beaufitude nationale ne prenne le dessus, faire valoir l’intelligence et éviter la panique, tout en contrôlant les cinglés et en évitant qu’Eric Zemmour ne soit le prochain ministre de l’intérieur français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.