Religion à Nice

Un gamin de 8 ans est convoqué par la police pour avoir fait la mauvaise tête et, du moins en est-il accusé, fait l’apologie du terrorisme. Il reconnaît avoir dit : « je ne suis pas Charlie, mais je suis Kouachi » ou quelque ineptie du même ordre. Par contre il nie avoir dit en parlant des dessinateurs de Charlie Hebdo « c’est bien fait pour eux, ils l’ont mérité ». Qu’il ait prononcé ou pas cette dernière phrase a peu d’importance, d’autres ne s’en sont pas privé, et même bien pire, sur internet ou sur les médias. Il a répété ce qu’il a entendu chez lui ou dans sa cour d’école, probablement sans trop comprendre de quoi il s’agit.

En principe une bonne paire de claques et deux heures de colle aurait réglé le problème… mais c’était en d’autres temps… avant que le politiquement correct n’ait envahi nos sociétés et que la religion n’ait remis le blasphème au goût du jour. Aujourd’hui cela devient une affaire d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.