Médiocrité politique

CH_20150401_SarkoEnième réforme de l’enseignement, on s’attaque cette fois-ci au collège unique que tout le monde s’accorde à juger en perdition mais que chacun veut réformer à sa manière. Il en résulte l’habituelle cacophonie dès qu’un pouvoir envisage de vouloir changer quelque chose dans l’éducation nationale. Les responsables et les irresponsables assènent à Mme. Michu un galimatias idéologique où tout et son contraire sont mixés avec du règlement de comptes politique et personnel, de la grève, des vociférations, des menaces… des poules caquetant bêtement dans un poulailler. Bref, la France manifeste son habituel immobilisme doublé d’une panique face au mouvement.

Sarkosy, toujours en pointe dans la subtilité et la profondeur d’analyse clame dans un meeting politique :

« Dans le combat effréné pour la médiocrité, (Christiane Taubira) est en passe d’être dépassée par Najat Vallaud-Belkacem ».

Ses militants hurlent leur joie. On a les dirigeants que l’on mérite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.