Agressions sexuelles massives en Allemagne

La nuit du 31 décembre au 1er janvier a vu à Cologne en Allemagne des groupes d’hommes harasser des femmes en les agressant sexuellement en bandes. Il y a des centaines de plaintes déjà déposées par des citoyennes allemandes. Des faits similaires se sont également produits à Hambourg bien qu’en moins grand nombre. Devant l’émotion populaire provoquée par ces actes les autorités commencent juste à communiquer sur le sujet après s’être emberlificotées dans le non-dit et le politiquement correct car il apparaît que nombre des agresseurs seraient moyen-orientaux sans que l’on sache à ce stade s’ils sont réfugiés ou simples émigrés. L’enquête le dira de même qu’elle éclaircira l’éventuel caractère organisé et prémédité de ces agressions.

Evidemment cela tombe mal alors que l’Allemagne doit maintenant intégrer plus d’un million d’immigrants, réfugiés ou pas, entrés sur son territoire en 2015. La chancelière allemande Merkel a déjà expliqué que si des réfugiés étaient condamnés pour ces actes ils devaient pouvoir être renvoyés dans leurs pays d’origine selon des critères plus strictes que ceux prévus par la Loi à ce jour, à savoir une condamnation à trois ans ou plus de prison.

Les dernières expériences d’agressions sexuelles massives remontent à la fin de la guerre en 1945 lorsque les troupes soviétiques ont occupé Berlin et l’Est de l’Allemagne et concevaient le viol comme une dette de guerre. Des actes du même ordre ont bien sûr été aussi commis par les troupes occidentales mais sur une échelle incomparablement plus restreinte. Ces tristes et violents souvenirs restent gravés dans la mémoire collective nationale. Bien sûr, les coupables qui restent à démasquer font peu de cas de l’Histoire face à leurs propres comportements et misère sexuelle. Voilà qui augure de bien des difficultés d’intégration future. Mais maintenant que ce million de migrants est sur place, et que d’autres continuent à arriver, il va bien falloir trouver une solution pour une cohabitation la plus paisible possible.

Publié le
Catégorisé comme Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.