Cyril Hanouna : le fond du fond !

Cyril Hanouna vous connaissez ? C’est un présentateur de télévision qui sévit sur D8 et dont l’absence quasi-totale de neurones laisse pantois. Tentez l’expérience et passez trente minutes devant l’émission de télé-poubelle « Touche pas à mon poste » sur D8. C’est une épreuve difficile dont on ne ressort pas indemne tant il se complaît dans la bêtise et la vulgarité.

La chaîne sur laquelle il sévit est gratuite sur la TNT donc à la disposition de tous. Il y rencontre un franc succès d’audience et y remplit ses poches. Ce garçon est un concentré de toute la décadence crasse de notre société d’aujourd’hui : abrutissement des téléspectateurs, exploitation du gogo, décérébration du peuple ; tout est là pour aboutir à l’effondrement de notre civilisation. Complaisance et compromission sont les deux mamelles de son mode de fonctionnement. Le résultat est terrifiant sur le niveau intellectuel des téléspectateurs, ravageur sur le QI de la population, déprimant sur le moral des citoyens qui ont encore une certaine idée de la culture, bref, affligeant pour le futur de l’Humanité.

Bien entendu Cyril Hanouna continue son embrigadement des cerveaux sur Tweeter où il compte à ce jour 2 670 000 suiveurs. Oui, vous avez bien lu, plus de 2 millions et demi de moutons bêlants qui lisent des tweets journaliers du genre :

Tweet_Cyril-Hanouna_20151207

Deux-tiers des moins de 35 ans ne se sont pas déplacés pour voter dimanche dernier et, dans le tiers qui reste, une bonne partie a voté pour le Front National. Que des gamins de 25 ans préfèrent prendre du temps pour lire les tweets de ce crétin des Alpes plutôt que d’aller mettre un bulletin dans l’urne de leur quartier, ou pire qui le dépose en faveur du clan Le Pen, c’est l’échec de nos vieilles démocraties dont elles auront du mal à se remettre, la Bérézina de l’école de Jules Ferry qui doit se retourner dans sa tombe. Le mouvement de rééducation va être long à mener pour éviter cette déroute de la pensée.

Il faudrait qu’un jour un tribunal de l’intelligence demande des comptes à de tels déplorables personnages qui sont plus destructeurs pour l’avenir de la République que bien des déficits publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.