Exposition Europunk à la Cité de la Musique

Derniers jours de l’exposition Europunk à la Cité de la Musique ou le retour sur un mouvement musical et sociétal qui a fait exploser la planète rock à la fin des années 70’ ! L’exposition resitue ce mouvement dans son époque : la bande à Bader en Allemagne fédérale, l’invasion de l’Afghanistan par l’Union Soviétique, la fin des illusions soixante-huitardes, la violence économique du Thatchérisme au Royaume-Uni… Une époque de colère et de renoncement, illustrée par l’exposition des ronéos et tracts annonçant les concerts des hurluberlus punks et diffusant les journaux Bazooka, Métal Urbain… et autres feuilles de choux du milieu punky-musicos qui s’agitaient alors autour des Sex Pistols.

Et puis bien sûr il y a la musique : la première pièce de l’exposition fait exploser le visiteur avec Anarchy in the UK joué sur grand écran par un Jonny Rotten halluciné :

I am an anti-Christ/ I am an anarchist,/ Don’t know what I want/ But I know how to get it./ I wanna destroy the passerby/ ‘Cos I wanna be anarchy,/ No dogs body…/ Anarchy for the UK/ It’s coming sometime and maybe/ I give a wrong time stop a traffic line./ Your future dream is a hopping scheme/ Cause I wanna be anarchy,/ It’s in the city…

Les vidéos s’enchaînent avec les Buzzcoks, Public Image, The Clash, les évolutions new-wave que furent Joy Division, Wire, Magazine, Edith Nylon, X-Ray Spex et l’inoubliable Polystirenne, etc… Un vrai bain de jouvence !

Publié le
Catégorisé comme Musique