Délits d’initiés… dans la police

Le patron de la police judiciaire est mis en examen pour être soupçonné d’avoir violé le secret de l’instruction judiciaire dans des affaires où se mêlent l’ex-gendarme Prouteau, repris de justice à la réputation sulfureuse et aux amitiés contestables avec des dealers de cocaïne et des escrocs mondains. Il est immédiatement démis de ses fonctions. Cela fait mauvais genre.

Il est vrai qu’à force de voir les procès-verbaux d’auditions judiciaires dans la presse le lendemain même desdites auditions, des esprits mal intentionnés pouvaient se douter que le secret de l’instruction était effectivement violé, à moins que par l’opération du Saint-Esprit ces documents ne volent jusqu’aux rédactions de journaux ?

Que la justice passe !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.