La France vend des armes

La France fanfaronne après la signature d’un contrat de vente des avions de combat Rafale de la firme privée Dassault. Il en y en aurait 24, plus une frégate et quelques cerises sur ce gâteau détonnant qui s’élèverait à 5 milliards d’euros et quelques.

La France vend des armes, on aimerait bien s’en passer mais c’est une des composantes de son industrie et de son commerce extérieur. Idéalement il faudrait ne commercer ces produits guerriers qu’avec de vrais amis pour éviter de les voir un jour se retourner contre les vendeurs… L’Egypte n’est sans doute pas à classer dans la catégorie des vrais amis, elle est par contre clairement dans celle des acheteurs aux poches percées et il est malheureusement plus que probable que ce contrat ne sera jamais intégralement payé par l’Egypte mais plutôt, un jour ou l’autre, par les contribuables français.

C’est une sorte de subvention des contribuables à l’avionneur Dassault. Ce n’est pas plus idiot que de financer des emplois aidés dans les banlieues mais cela mériterait un peu plus de transparence vis-à-vis des citoyens. On s’étonne d’ailleurs que très peu d’analystes soulignent le risque de non-paiement de l’Egypte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.