La mondialisation du mariage homosexuel

Rigolo : on se souvient que suite à la légalisation du mariage homosexuel en France par l’adoption d’une loi en ce sens par le parlement, certains mariages homosexuels entre un français et un citoyen d’un autre pays (notamment les pays du Maghreb) n’avaient pas pu être célébrés car des conventions internationales liant la France et lesdits pays prévoient que la loi personnelle de chacun des époux s’applique, et lorsque celle de l’époux étranger ne prévoit pas le mariage homosexuel il ne peut donc être célébré.

La cour de cassation française vient d’invalider la convention internationale entre le Maroc et la France afin de valider un mariage entre un homme français et un homme marocain. Pour une fois que le droit international était plus restrictif que le droit local, eh bien c’est le droit le plus libéral qui l’a emporté. C’est la leçon de cette histoire : le libéral gagne toujours, en tout cas très souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.