Pierre Lelouche s’énerve…

… sur France Culture en expliquant que la Cour européenne des droits de l’Homme empêche la France d’expulser Djamel Beghal car son pays d’origine ne respecte pas les droits de l’Homme et qu’il y risquerait sa vie, ce qui est probablement vrai. Citoyen et terroriste algérien, mentor du djihad international, ayant crapahuté sur tous les fronts moyen-orientaux du terrorisme, il inspire plus qu’il n’agit. Il a été condamné à plusieurs reprises mais jamais à des peines très lourdes car sa participation directe à des faits de terrorisme n’a jamais pu être définitivement prouvée.

Il est depuis en résidence surveillée dans le Cantal « aux frais du contribuable » comme le souligne Lelouche car la France ne peut pas l’expulser en Algérie. Il a ainsi rencontré régulièrement dans cette résidence les extrémistes religieux qui ont commis les attaques terroristes de janvier 2015 à Pari. Ces idéologues connaissent bien les méandres du droit européens et les contradictions propres à la démocratie. Ils en usent et en abusent au mieux de leurs intérêts et objectifs.

C’est Lénine qui avait dit : « les capitalistes nous vendront le corde pour les pendre ». Il a eu tort sur cette anticipation puisque que la sphère communiste s’est inclinée, mais les extrémistes religieux sauront peut-être faire mieux ? Drôle retour de l’Histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.