Petits dérangements entre ennemis de la télévision

Le monde des chaines d’information en continue gratuites s’émeut de l’autorisation donnée par l’Etat à LCI d’émettre sans abonnement sur ce marché détenu par BFM et iTélé et protégé de la concurrence par ce système de licences administrées.

Comme dans la téléphonie les membres de l’oligopole actuel explique que ce marché protégé ne résistera pas à l’ouverture à la concurrence et à l’arrivée d’une troisième chaîne d’information en continu. On peut effectivement imaginer que le consommateur ne verra pas un grand intérêt à l’arrivée d’une troisième chaîne qui, grosso-modo, devrait diffuser les mêmes informations entre deux flashs de réclames.

Eh bien, en application des principes de concurrence vantés à longueur d’antenne sur BFM notamment, Monsieur le Marché laissera survivre les chaînes qui le méritent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.