King Crimson – 2018/11/16 – Paris l’Olympia

L’Olympia nov. 2018 – Robert Fripp photographié par Tony Levin

King Crimson est de retour à l’Olympia pour trois concerts dans le cadre de cette tournée entamée en 2014 et rebaptisée « European Fall Tour 2018 » ; un remake du Endless tour de Bob Dylan ?

Le groupe est à l’identique de la formation des concerts parisiens de 2014 et 2016. Robert Fripp (72 ans) et les siens déroulent une setlist enrichie d’extraits plus nombreux de Lizard, qui n’ontsans doute plus été joués depuis longtemps, très beau troisième album du groupe, sorti en 1970, d’inspiration jazzy, composé et écrit par Fripp et Pete Singfield. Jon Anderson, le chanteur de Yes, chantait à l’époque sur Prince Rupert Awake, ce soir sa voix inoubliable sera remplacée par la guitare de Fripp, magnifique !

Lire aussi : King Crimson 2016, King Crimson 2015 & King Crimson 2000

Le reste du concert picore dans le catalogue du groupe avec les incontournables du passé : In the court of…, Epitaph, le sublime Cadence and Cascade, mais aussi des pièces plus récentes datant de la reformation du groupe dans les années 80’ avec le guitariste américain Adrian Belew : Discipline, Indiscipline, Construktion of light… Jakko Jakszyk, guitariste-chanteur, tient largement la comparaison avec Belew.

Les musiciens portent tous gilet et cravate et sont répartis sur une scène à deux étages avec les trois batteries en bas. On ne peut pas qu’ils soient très percutants pour le jeu de scène, mais seule la musique compte ce soir, celle d’un groupe qui a marqué le rock progressiste et, concernant Fripp, le jeu de guitare de nombre de ses congénères depuis 50 ans. Les King Crimson sont éternels.

Setlist :

Set 1 : Drumsons/ Larks’ Tongues in Aspic, Part One (with « La Marseillaise » snippet)/ Suitable Grounds for the Blues (with Jeremy Stacy piano intro)/ One More Red Nightmare/ Epitaph/ Red/ The Letters/ Sailor’s Tale/ Moonchild (including Bass, guitar and piano cadenzas)/ The Court of the Crimson King (including Coda)/ Discipline/ Neurotica/ Indiscipline/

Set 2 : CatalytiKc No. 9/ The ConstruKction of Light/ Fallen Angel/ Cirkus/ Lizard (Bolero, Dawn Song, The Last… more )/ Interlude (Guitar only, as an outro to Prince Rupert’s Lament)/ Cadence and Cascade/ Radical Action (To Unseat the Hold of Monkey Mind) (partial)/ Radical Action III/ Meltdown/ Radical Action II/ Level Five

Encore : Starless