Les képis reprennent le pouvoir au Mali

Avec une régularité de métronome, qui finit par être un peu lassante, une bande de galonnés dépenaillés a mené un coup d’Etat au Mali hier et cette nuit, forçant le pouvoir civil élu à démissionner, érigeant un « Comité national pour le salut du peuple » et promettant monts et merveilles aux « Maliennes et Maliens » …

Certes le coup militaire est le mode favori de changement de pouvoir dans ce pays depuis des décennies, mais cette armée dépenaillée ferait sans doute mieux de concentrer son énergie à renforcer sa capacité de lutte contre le terrorisme religieux et touareg qui mine le Mali plutôt qu’à prendre et reprendre un pouvoir civil qu’elle n’est pas en mesure d’assumer. Cela risque très certainement d’avoir des conséquences sur la lutte anti-terrorisme menée par des forces internationales, majoritairement françaises, dans tout le Sahel. Les forces religieuses qui luttent pour imposer leur dictature à toute la région doivent se frotter les mains !

Publié le
Catégorisé comme Afrique