Le simplisme syndical

CGT_Syndicat_20160412

Nous le disions dans ces colonnes la réduction des syndicats français d’extrême gauche en France nécessite intelligence et rouerie, c’est dire si nous sommes mal partis ! Le chef d’un syndicat patronal vient d’accuser un syndicat ouvrier de terrorisme et d’utiliser des méthodes de voyous. Cela lui a sans doute fait plaisir de s’écouter parler sur les plateaux télévisés transformés en Café du commerce, mais cela ne se traduit en aucune action et en encore moins d’efficacité d’autant plus qu’il a dû à moitié s’excuser le lendemain.

Une autre méthode aurait pu être, par exemple, de ne pas parader sur les plateaux mais d’agir en justice contre les actions syndicales illégales. Nous aurions eu ainsi une vraie action syndicale, conforme à la mission d’une telle organisation qui n’est pas rémunérée pour polémiquer dans les débats télévisés mais pour faire son travail au service de ses mandants et de l’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.